Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'analyse sur le monde arabe

Les Rivages des Syrtes

Blog d'analyse sur le monde arabe

Libye : un avenir incertain selon certains "experts"

com

La presse s’est récemment fait l’écho d’un rapport sur la situation libyenne : « Libye : un avenir incertain – Compte rendu de mission d’évaluation auprès des belligérants libyens » qui semble avoir plus suscité de louanges, a priori infondées, qu’incité à la manifestation d’un nécessaire esprit critique, ou pour le moins à la prudence si chère à Aristote.


Une « délégation internationale d’experts »  a ainsi effectué un déplacement en Libye dans le courant du mois d’avril. Ces experts se réclament de structures dont la capacité à porter un regard scientifique et objectif sur la situation libyenne laisse pantois :


- le Centre international de recherche et d’études sur le terrorisme et d’aide aux victimes du terrorisme (CIRET-AVT) dont les activités habituelles semblent éloignées de l’objet du rapport :


« 1. La mise à disposition d'une documentation tenue à jour sur les faits liés au terrorisme ou aux formes d'action violente qui pourraient recevoir la qualification de résistance ;  

2. L'approfondissement des critères de qualification des faits ;  

3. Le dialogue et la confrontation des idées , des connaissances et  des appréciations . Il faut souligner qu'il n'est absolument pas question  d'interférer dans le domaine régalien de la sécurité, encore moins d'empiéter sur les attributions des services . »


- le Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R) :


« Fondé en 2000, le CENTRE FRANÇAIS DE RECHERCHE SUR LE RENSEIGNEMENT (CF2R) est un Think Tank indépendant, régi par loi de 1901, spécialisé sur l'étude de l'ensemble des domaines historiques, techniques et politiques du renseignement. »


- le Forum pour la paix en Méditerranée, une structure tellement obscure que le lien internet censé nous apporter des précisions sur sa mission est obsolète (http://www. mpforum.org/) .

 

La composition de la délégation d’experts ne laisse pas de surprendre puisqu’aucun n’a le moindre crédit pour se prononcer sur la situation en Libye.


La délégation comprenait les personnalités (sic) suivantes :

 

-«  1. Mme Sayda BenHabylès (Algérie), ancienne ministre de la Solidarité, ancien Sénateur, membre fondateur du CIRET-AVT, Prix des Nations Unies pour la société civile,  »

 

- 2. « Mme Roumiana Ougartchinska (France/Bulgarie), essayiste, journaliste d’investigation, »

 

…. spécialiste de l’Europe de l’Est et du KGB 

 

- 3. « Le Préfet Yves Bonnet (France), préfet honoraire, ancien député, ancien directeur de la Surveillance du territoire (DST), président du CIRET-AVT, » 

 

nul ne songerait à cataloguer celui qui fut directeur de la DST il y a 25 ans parmi les experts du dossier libyen.

 

- 4. « Mr Dirk Borgers (Belgique), expert indépendant »

 

son domaine de compétence semble plutôt subsaharien à en juger par son profil sur internet

 

- 5. « Mr Eric Denécé (France), directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R) »

 

expert en mythomanie, se complaît à se présenter comme un ancien officier de renseignement ce qui lui semble plus valorisant qu’ancien stagiaire au SGDN.

 

- 6. « Mr André Le Meignen (France), expert indépendant, vice-président »


présenté comme diplomate-ambassadeur en mission, cet ancien chef d’entreprise, âgé de 72 ans, ne mentionne pas au profit de quel pays, certainement pas la France.

 

Sans entrer dans les détails du rapport d’experts qui souffre d’erreurs manifestes (à suivre), il est utile d’en dégager les conclusions assez tendancieuses sur le fond :


- l’intervention occidentale en Libye menace de déstabiliser tout le Maghreb ; elle est ainsi plus un problème qu’une solution ;

- le Conseil National Transitoire est une formation antidémocratique composée d’anciens partisans du colonel Qaddafi, de monarchistes, d’islamistes radicaux ;

- le soulèvement libyen ne présente aucun caractère spontané, il procède de la volonté indépendantiste des habitants de Cyrénaïque animés par la volonté d’imposer un régime islamiste….


De telles conclusions s’apparentent plus à un insidieux plaidoyer en faveur du maintien au pouvoir du colonel Qaddafi qu’à une analyse critique et objective de la situation en Libye ; il est à cet égard regrettable que la presse et la « blogosphère » lui ait donné de l’écho sans manifester le moindre discernement.


Pour s’en convaincre, il suffit de juger des récents propos de Mme Benhabyles  exprimés dans les colonnes de la presse algérienne , qui laissent pour le moins songeur :


- le conflit en Libye est un complot orchestré par les pays occidentaux et le Qatar ;

- Bernard-Henri Lévy est le véritable chef des insurgés ;

- les forces de l’OTAN, aidées par l’armée israélienne, tirent sur les civils ;

- le Conseil National Transitoire est composé d’étrangers ;

- le pays est infesté d’agents secrets (Mossad, DGSE…) chargés de faire de la propagande…


Notre « experte », désormais reconnue telle par la presse, nous dévoile ainsi ses véritables convictions, à défaut de convaincre sur la réalité de son expertise.

 

 

 

 

Print
Repost

Commenter cet article